Contexte

Anglais →

Le Défi

La déréglementation des marchés des semences qui a eu lieu au début des années 90 a, en principe, mis fin aux monopoles d’État sur la production, la commercialisation et la distribution des semences. Depuis lors, des investissements importants ont été réalisés en faveur de la libéralisation du secteur des semences de la plupart des pays africains, et ils ont eu pour conséquence une participation accrue des entreprises semencières privées (à la fois multinationales et entreprises locales émergentes). Toutefois, la transition vers un système de semences dynamique et dirigé par le secteur privé a été lente en raison de la faiblesse des environnements propices. Les environnements entrepreneuriaux favorables sont << l’ensemble des politiques, institutions, services de support et autres conditions qui améliorent collectivement ou créent collectivement un environnement entrepreneurial général dans lequel les activités commerciales peuvent naitre, se développer et prospérer >>. Comme tout autre secteur, le secteur des semences dans les pays d’Afrique subsaharienne a besoin d’un environnement propice pour se développer.

Objectif du TASAI

L’objectif principal de TASAI est de promouvoir la création et le maintien d’environnements favorables pour des systèmes semenciers compétitifs au service des petits exploitants. C’est cet environnement favorable que TASAI cherche à mesurer, à suivre et à comparer dans l’ensemble des pays africains. L’objectif visé par TASAI est l’amélioration de l’accès des petits agriculteurs d’Afrique subsaharienne à des semences de variétés améliorées adaptées aux prix abordables et de haute qualité, adaptées aux conditions locales.

Définir le Succès

Les systèmes semenciers sont essentiels pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la résilience et les moyens de subsistance des petits exploitants. TASAI définit ce que signifie le succès d’un système semencier en fonction de sa capacité à produire les résultats suivants pour les agriculteurs : Disponibilité, Accessibilité, Abordabilité et Qualité.

Disponibilité: Pour une variété de culture spécifique, la disponibilité de toutes les classes de semences est suffisante pour répondre à la demande existante. En outre, cela nécessite la disponibilité en temps utile d’un large éventail de variétés, adaptées à la fois à l’écologie agricole et aux besoins des agriculteurs.

Accessibilité: Pour que les semences soient accessibles, il faut disposer de suffisamment de canaux de distribution pour atteindre les petits exploitants. Par ailleurs, les agriculteurs ont besoin d’informations adéquates sur les variétés et d’un nombre suffisant de points de vente pour pouvoir choisir en connaissance de cause.

Abordabilité: Au point de vente final, chaque variété de semences doit être disponible à des prix abordables pour la plupart des petits exploitants. L’abordabilité comprend également la disponibilité de semences dans de petits emballages afin que les petits exploitants puissent acheter de plus petites quantités à la fois.

Qualité: Les semences doivent être disponibles dans une qualité qui répond aux attentes des agriculteurs, aux spécifications étiquetées ou aux normes réglementées. Par ailleurs, pour promouvoir la responsabilité, les systèmes semenciers devraient disposer de mécanismes de recours disponibles pour les agriculteurs si les semences venaient à ne pas répondre aux normes énoncées.

Destinaires du TASAI

The African Seed Access Index (TASAI) est un outil conçu pour surveiller et évaluer la structure, le comportement et les performances des systèmes semenciers au service des petits exploitants agricoles en Afrique. Le résultat attendu du TASAI est un accès amélioré à des semences de variétés appropriées, adaptées aux conditions locales, abordables et de grande qualité pour les petits agriculteurs en Afrique subsaharienne. TASAI est employé par les praticiens du secteur public, du secteur privé et des agences d’aide au développement, à la fois pour informer et imposer le changement.

Secteur Public: TASAI vise principalement les décideurs publics, les régulateurs et les organismes chargés de l’application de la loi impliqués dans la chaîne de valeur du système semencier. Les institutions chargées de la mise en place, telles que les ministères de l’agriculture, les services d’inspection des semences et les instituts de recherche agricole peuvent également utiliser TASAI pour évaluer leurs performances.

Secteur Privé: TASAI peut être utilisé par les sociétés semencières et d’autres acteurs de la chaîne de valeur pour identifier des opportunités d’investissement dans la chaîne de valeur des semences africaine. Les principales parties prenantes peuvent également utiliser cet outil pour potentiellement plaider en faveur d’un meilleur environnement habilitant.

Agences d’Aide au Développement: Pour les ONG et autres agences de développement travaillant dans le développement de l’agriculture rurale, TASAI peut mettre en évidence les problèmes à résoudre afin de garantir l’accès des petits exploitants à des semences améliorées. TASAI peut servir d’outil aux donateurs pour mettre en évidence les domaines critiques de la chaîne de valeur des semences dans lesquels des améliorations et des actions peuvent être concentrés.

Collaborations du TASAI

Le travail de The African Seed Access Index est coordonné par TASAI, Inc., une organisation à but non lucratif (501 (c) (3)) composée d’une équipe répartie entre Ithaca (Etat de New York) et Nairobi, au Kenya, avec des équipes de recherche locales dans les pays où TASAI exerce ses activités. TASAI collabore de manière large pour atteindre son objectif ; parmi ses partenaires figurent des universités agricoles locales, des associations de négociants en semences, les départements ministériels concernés ainsi que des agences non-gouvernementales travaillant au développement du secteur des semences. Les partenaires passés et présents incluent Alliance for a Green Revolution in Africa (AGRA), USAID, Adam Smith International (à travers le programme ELAN-RDC), Agri-Experience, Kenya Markets Trust, Cornell University (et le Emerging Markets Program), ainsi que Market Matters Inc.

Vous désirez en savoir plus sur TASAI? Cliquez ici pour télécharger notre brochure.



X